Qu'est-ce que le Reiki ?

Le Reiki c'est quoi ? Une pratique magique ?

De tout temps, les hommes ont développés des facultés et des compétences que l’on pourrait considérer comme magiques au premier abord. Chamans, guérisseurs, sorciers, chaque culture avait des personnes capables de donner des soins et de guérir son prochain. 

Le Reiki est une méthode de soin par imposition des mains parmi tant d’autres. Elle permet un échange d’énergie entre un donneur et un receveur. Ce dernier reçoit une énergie d’amour, de lumière et de guérison que le receveur peut canaliser et qui agira sur ses blocages, ses douleurs ou ses tensions. Si vous vous posez des questions sur cette pratique énergétique holistique, vous pourrez trouver ici des réponses. Toutefois, celles-ci ne sont issues que de ma propre expérience et de mes ressentis. 

Historique du Reiki

Mikao Usui fondateur du Reiki
Mikao Usui (1865-1926)

Le Reiki est né dans la première moitié du vingtième siècle au Japon sous l’impulsion d’un moine bouddhiste : Mikao Usui.

Mikao Usui est né au Japon en 1865 dans une famille pauvre, à proximité de la ville de Kyoto. Il consacra une grande partie de sa vie à des recherches sur bouddhisme, le shintoïsme et sur des méthodes de guérison directement transmises par le Bouddha, qu’il n’arrivait pas à comprendre et déchiffrer.

Après des années d’études , en 1922, après une retraite de 21 jours sur le mont Kurama-Yama, il fait une expérience d’éveil spirituel, le satori en japonais. Il reçoit les informations nécessaires à la création et la validation de sa méthode de soin manuel qu’il nommera le Reiki sur les bases des enseignements étudiés jusqu’alors. 

Il s’installe par la suite à Tokyo et fonde son centre de guérison par le Reiki. Il s’occupera de soigner les rescapés d’un tremblement de terre qui toucha Tokyo en 1923 et qui fit de nombreux morts et blessés. Devant le succès de sa méthode et l’affluence des personnes désireuses d’être prises en charge, le Senseï ouvrit par la suite un second centre beaucoup plus grand. Très demandé, il parcourt le Japon ce qui a pour effet de populariser le Reiki de façon importante. Il meurt subitement le 9 Mars 1926, finalement peu de temps avoir découvert le Reiki, d’une attaque cérébrale. Il est inhumé dans le temple Saihoji à Tokyo. 

Son enseignement ne réside pas seulement dans la partie technique et théorique du Reiki. Usui comprit qu’il ne pouvait endosser lui-même, à la place de ses patients, la charge de mener une vie saine et responsable. La santé de chacun dépend de l’effort et des investissements que nous sommes prêts à faire pour la maintenir. C’est pour cette raison que la pratique du Reiki donne une nouvelle qualité de conscience qui permettra au receveur du soin d’avoir un rétablissement physique. 

De nombreuses divergences mineures existent quant à l’histoire de Mikao Usui mais son enseignement a su traverser le temps pour le bien-être de tous ceux qui ont en besoin.  

Pour en savoir plus sur la naissance, la diffusion du Reiki et ses maîtres.

Mais c'est quoi le Reiki au juste ?

calligraphie Reiki

Comme, nous venons de le voir, le Reiki est une méthode de soins japonaises créée en 1922 par son fondateur Mikao Usui. 

Elle consiste à canaliser une énergie que l’on peut appeler « Énergie Universelle de Vie » ou « Énergie Vitale Universelle ». Cette énergie pénètre dans le corps par les centres énergétiques situés au niveau de la tête et se diffuse par les mains du praticien, de façon puissante et concentrée. 

  • REI signifie : Énergie vitale universelle. C’est l’énergie qui nous entoure, dans laquelle chacun évolue et qui à l’origine de toute chose,
  • KI signifie : Énergie vitale individuelle, le moi.
 
Le Reiki met en harmonie le Rei et le Ki, l’énergie universelle et l’énergie personnelle. 

Le Reiki nous connecte avec l’énergie vitale, inépuisable et présente partout dans l’univers. Le donneur qui transmet cette énergie peut le faire sans danger car il n’utilise pas sa propre énergie. Il canalise une énergie qui lui est extérieure, il n’est qu’un canal. C’est donc sans danger pour lui et également pour le receveur qui reçoit le soin. En effet, le Reiki vise à harmoniser énergies personnelle et universelle. Il ne recevra donc que la quantité d’énergie qui lui est nécessaire pour son évolution. 

Les cinq principes du Reiki.

Après avoir crée sa méthode, Mikao Usui a énoncé cinq grands principes à suivre et à appliquer dans la vie pour bénéficier d’une bonne santé et pour s’élever spirituellement. 

  • Juste pour aujourd’hui, je fais honnêtement mon travail.
  • Juste pour aujourd’hui, je ne me fais pas de soucis. 
  • Juste pour aujourd’hui, je ne mets pas en colère. 
  • Juste pour aujourd’hui, je respecte tous les êtres et je suis aimable envers tous. 
  • Juste pour aujourd’hui, je suis reconnaissant pour ce qui m’est donné, et je témoigne amour et gratitude envers tout ce qui vit.
 
Ces préceptes de vie se retrouvent dans de multiples traditions, montrant par là même l’universalité des méthodes que l’on peut retrouver de par le monde. 

Quels sont les bienfaits du Reiki ?

Le Reiki, canalisation d’énergie universelle vers un corps composé d’énergie personnelle, vise à harmoniser et équilibrer le fonctionnement du corps. Ses bienfaits sont donc multiples. Par exemple :

  • C’est une puissante méthode de remise à niveau de l’énergie individuelle. 
  • Il permet de réaliser des séances de relaxation et de détente. 
  • Il fortifie le corps et l’esprit, restaure l’harmonie et le bien-être spirituel. 
  • Il permet la dissolution des blocages, le nettoyage du corps.
  • Il harmonise l’aura, apporte l’énergie nécessaire et indispensable au fonctionnement des organes internes, des glandes ou des chakras.
  • Il aide à se débarrasser des pensées parasites, de se placer dans le moment présent, de communiquer avec l’unité. 
  • Il renforce une thérapie en cours en aidant le corps à assimiler les multiples traitements.
  • Il peut être utilisé pour soigner les animaux et également les plantes. 
 
Le Reiki n’est ni une croyance, ni une religion. C’est une technique utilisable et applicable par tous, du moment que les intentions sont nobles et positives. Utiliser le Reiki à des fins négatives ou néfastes se retourne toujours contre celui qui s’en sert comme tel.
Enfin, sur une approche plus spirituelle, lorsqu’un praticien dispense un soin il reçoit également de l’énergie puisqu’elle passe à travers lui. On peut donc dire que les bienfaits sont doubles. 

Comment se déroule une séance de Reiki ?

Avant toute séance de Reiki, un entretien est réalisé entre le donneur et le receveur. Avant le soin, le praticien doit fait preuve d’écoute et d’attention pour prendre connaissance du problème du receveur. Une relation de confiance est indispensable pour qu’il puisse se retrouver durant la séance dans un état de relaxation et de détente afin que l’énergie circule librement et qu’il se retrouve dans une paix intérieure.

Il existe plusieurs façons de réaliser une séance de Reiki. Dans une relation physique de proximité ou bien dans une séance à distance en s’appuyant sur une photo de la personne. 

Reiki en présentiel.

femme recevant du Reiki

En présentiel, une séance sera pratiquée de préférence allongé sur un table de massage. Cette position permet à la personne en demande de le recevoir en étant détendue et décontractée. L’ambiance de la pièce doit être reposante et calme afin de compléter cet état de relâchement et de relaxation propice à l’efficacité de la séance. Généralement on ajoute une musique de fond douce et calme qui favorisera l’apaisement. Une fois le receveur allongé sur la table, sans chaussures, le praticien vérifie qu’il est bien installé. Le travail sur les énergies provoque une sensation de froid, il est donc nécessaire de prévoir une couverture afin de préserver un confort maximal. 

Le Reiki consiste à imposer les mains sur le corps de la personne et de canaliser l’énergie. On commence par des positions au niveau de la tête, puis au niveau de la poitrine, du ventre, des jambes et pour finir les pieds. Le praticien est en contact avec le receveur pendant toute la durée de la séance. Il doit également suivre les sensations qui viennent et surgissent avant ou pendant la séance afin de canaliser l’énergie sur des points où il ressent un blocage ou une tension. 

Une séance de Reiki a une durée comprise entre 45 minutes et une heure, à cause des positions qu’il est nécessaire de tenir pendant une certain temps. 

Une autre possibilité qui fonctionne tout aussi bien mais qui est moins confortable pour le donneur est de réaliser la séance en étant assis sur une chaise. L’enchaînement des positions est similaire à la position couchée mais l’état de détente du demandeur sera peut-être moindre.

Reiki à distance.

Pour certains, cela peut sembler difficile à croire mais la distance n’existe pas sur le plan énergétique. Pour cette raison, il est possible de de réaliser des séances de Reiki avec le donneur et le receveur éloignés l’un de l’autre. Généralement, pour une question de concentration et d’attention, le praticien demandera une photographie qui servira de support pour canaliser l’énergie. 

La séance se déroule exactement comme en présentiel. La personne doit s’installer confortablement dans un endroit calme, reposant et s’assurer qu’elle ne sera pas dérangée. 

femme sur son canapé recevant séance de reiki

Il faut éviter absolument d’être occupé à d’autres tâches pendant la séance de Reiki. Il est donc important de définir une heure précise où toutes ces conditions seront réunies. C’est votre moment, mettez en place les meilleures conditions pour recevoir et bien profiter de votre soin.

Après une séance de Reiki, un débriefing a lieu entre le donneur et le receveur. Cela permet d’échanger les ressentis et les sensations que chaque intervenant a pu ressentir. Il est conseillé de boire de l’eau en quantité suffisante après la séance.

Combien de séance Reiki faut-il réaliser ?

Tout dépend du problème à traiter. Si on est sur un accompagnement de traitement lourd des séances régulières peuvent être bénéfiques. A l’inverse, sur des problématiques mineures , au bout d’une séance la personne peut ne plus ressentir ni douleur ni gêne qui étaient l’origine de la consultation. 

Un début par une séance de découverte permettra à la personne soignée de se faire une idée de ce qu’est le Reiki et de voir si le soin est bien accepté, bénéfique. En général, il est quand même conseillé de faire quatre séances.  

Le Reiki en complément à la médecine ?

Avant toute chose, il est important de rappeler un élément fondamental : Le Reiki ne dispense pas d’une consultation médicale, le Reiki ne peut en aucun cas se substituer à un avis ou un traitement médical. 

Toutefois, il peut être un formidable complément dans le cadre de traitement médical pour une maladie chronique ou pour des maladies lourdes comme le cancer. Il permettra d’apporter une énergie nécessaire et complémentaire sur le chemin de la guérison. Par exemple, dans le cadre de séances de radiothérapie, le reiki permettra d’atténuer les effet de brûlures qui sont engendrés suite à ce traitement médical. 

En aucun cas, un praticien Reiki n’est compétent pour poser un diagnostic sur une pathologie (sauf s’il est médecin bien sûr). 

Comment peut-on pratiquer le Reiki ?

Tout le monde peut et est en mesure de pratiquer le Reiki à partir du moment où l’intention qu’il pose pendant la séance est orientée de façon positive. Le Reiki est une énergie qui circule librement à l’intérieur de chaque personne. Se former au Reiki consiste à être capable de se connecter à cette énergie et de la canaliser. Il existe plusieurs niveaux de formation que l’on appelle des initiations. 

Initiation de premier degré.

Nous sommes tous connectés à l’énergie universelle dès la naissance mais notre connexion se restreint au fil de la vie. L’initiation au premier degré consiste à ouvrir le canal d’énergie qui vous permettra de « capter » et de donner cette énergie aux gens que vous aimaient et à ceux qui vous en feront la demande.

Le premier degré permet une réconciliation avec soi-même, c’est la reconnaissance, la prise en compte de son corps physique dans ce monde. Généralement, cela se traduit par des prises de conscience importantes et des remises en question sur notre conduite de vie.

Dès la première initiation, la personne formée sera capable de canaliser l’énergie universelle lors d’un soin. Le Reiki est une pratique où le ressenti et les sensations sont essentielles. Plus l’élève utilisera et pratiquera des séances, au départ dans un cadre familial, plus le flux d’énergie sera important. 

Initiation de second degré

Au second degré, on sort de la dimension physique du corps pour aller vers le mental. On entre dans une dimension de vide où le temps et l’espace n’existent pas. C’est une nouvelle perception qui se révèle à celui qui choisi de progresser sur le chemin du Reiki. 

Lors de cette initiation, l’élève apprend aussi des symboles propres au Reiki qui renforceront les effets du Reiki au cours des soins. Ces symboles permettent aussi d’utiliser le Reiki dans d’autres situations que les soins. 

Initiation de troisième degré

Le troisième degré est un ouverture vers le monde spirituel. C’est une initiation profondément transformatrice, qui ouvre à des champs de perceptions inconnues. Au cours de cette initiation, l’élève reçoit le symbole de maîtrise. On y apprend également des techniques de méditation et concentration spécifiques. 

Initiation de quatrième degré ou maîtrise

C’est lors de cette initiation que l’on accède au titre de maître Reiki et qui vous permettra d’enseigner et de transmettre les initiations du premier au dernier degré. 

Les symboles du Reiki Usui

Le Reiki est une pratique qui repose sur un symbolisme sacré et non secret. Plusieurs symboles sont donnés aux élèves au cours de l’apprentissage de cette méthode de soins énergétiques. 

  • CHO-KU-REI : C’est un symbole dont la fonction permet d’augmenter et d’amplifier l’énergie de Reiki. 
  • SEI-HE-KI : Sert à l’équilibre mental, émotionnel et spirituel. Il nettoie, purifie, adoucit, apaise et calme.
  • HON-SHA-ZE-SHO-NEN : Il transporte la guérison de l’énergie Reiki au delà de l’espace et du temps. 
  • DAI-KO-MYO : C’est un symbole qui raisonne au niveau spirituel. Il tourne l’initié vers la source de toute vie. 

Conclusion

J’espère que ces quelques éléments issus de ma pratique et de mon expérience sur le Reiki vous auront apporté une vision claire et suffisamment précise sur cette méthode de soin holistique japonaise. Le Reiki est un chemin de vie, y pénétrer vous amènera non seulement à découvrir et comprendre une partie des secrets de l’univers, mais aussi et surtout vous découvrir VOUS.

Pour des informations complémentaires, des demandes de soins ou des demandes d’initiation au Reiki, vous pouvez me contacter via le formulaire de contact

Laisser un commentaire